OPC +

Optimum Phase Crossover

Une autre innovation clef liée à la Grande Utopia de 1995, le filtrage OPC (Optimum Phase Crossover), provient d’une réflexion d’une troublante simplicité : un filtre est acoustiquement parfait, en phase comme en amplitude, lorsqu’il ne fait que filtrer et en aucun cas ne vient corriger un défaut d’un transducteur. Ce qui suppose que les haut-parleurs doivent avoir une bande passante linéaire et étendue bien au-delà de la fréquence de filtrage pour ne pas interférer. C’est une démarche permanente chez Focal : régler le problème à la source pour ne pas avoir à corriger électriquement des défauts mécaniques qui masquent un problème sans jamais le résoudre complètement. 

Maitrise de la courbe de réponse

L’OPC+ s’inscrit dans cette démarche. Il propose pour la première fois la faculté d’adapter la courbe de réponse de l’enceinte à l’acoustique de la pièce, de personnaliser la balance tonale en fonction du temps de réverbération lié à la taille de la pièce, la nature des surfaces claires ou mates, l’ameublement, ou simplement les préférences sonores de chacun.

Réglages personnalisés

Des réglages fins sont ainsi disponibles pour intervenir sur le grave, le bas-médium, le médium et le tweeter, sans altérer l’intégrité musicale. En effet, les composants additionnels nécessaires à ces corrections sont systématiqauement placés en parallèle avec les résistances, selfs et condensateurs utilisés en configuration nominale d’origine. Des composants qui ont été systématiquement écoutés en aveugle pour ne pas se laisser influencer ni par les modes du moment, ni par des marques réputées. Au final, le filtre 4 voies de la Grande Utopia EM est réparti en trois blocs dans le corps de l’enceinte.

Les produits Focal utilisant cette technologie

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez en avant-première les dernières innovations audio de Focal et Naim.